Enquêtes et Témoignages

2009/06 - Témoignages recueillis sur la pétition en ligne

Agnès ( signé le 04/02/2009) : Nous avons besoin des gynécologues, ils sont INDISPENSABLES à notre santé. Je veux que ma fille puisse bénéficier de cette spécificité française, qui devrait être montrée en exemple et dont la France devrait être fière et s’enorgueillir au lieu d’essayer de l’ étouffer !

15877. claudine [Signé le 13/06/2009 à 20:56] je suis à un âge où les dépistages ont une importance cruciale en terme de prévention, et j’ai une fille de 18 ans qui commence à consulter ma gynécologue. Qui est le plus à même de s’occuper de nous et de nous conseiller. NE BRADEZ PAS NOTRE SANTE !

15848. RENEE [Signé le 10/06/2009 à 23:31] Faut il même accepter à ce niveau de régresser ? A quoi a servi la révolte de nos ainées, le combat de toutes ces femmes courageuses et volontaires grâce auxquelles nous avons le droit de choisir, faut il bientôt parler au passé de ces droits ? Je considère que toutes mes égales doivent pouvoir consulter et permettre à leur fille d en faire autant si cela est nécessaire donc arrêtez le massacre ,gardez nous ces précieuses avancées qui adoucissent notre vie pour nous permettre de choisir encore et surtout de rester en bonne santé

15709. Nadine [Signé le 06/06/2009 à 20:23] Un(e) gynéco est absolument indispensable à l’heure où les cancers du sein et de l’utérus se développent de + en +, les généralistes sont débordés et "ne peuvent pas s’occuper de tout" !!..chacun son boulot. (... ) tout le monde n’a pas les moyens ou le temps pour se déplacer dans des grandes villes ou hôpitaux, ou d’attendre des mois pour un r.v.pour faire des examens qui devraient être obligatoires et gratuits à partir de 50ans (non seulement pour la mammo tous les 2ans !). Déjà certains gynécos refusent de prendre d’autres patientes ! Alors que "la représentante" de l’Etat, qui de + est une femme, fasse en sorte de donner aux gynécos les moyens et la motivation pour continuer à exercer convenablement leur profession, pour notre santé.

15701. [Signé le 06/06/2009 à 17:17] et après, on a le culot de nous parler de l’égalité des soins !!!!Une honte, seuls ceux qui auront les moyens seront soignés

15328. danielle [Signé le 03/06/2009 à 10:07] Nous avons grâce à nos gynécos eu des grossesses suivies et heureuses et une vie sexuelle riche avec des choix possibles et des maternités désirées... Sans compter le suivi médical... C’est ce que je souhaite pour ma fille et mes futures petites-filles... pour qu’elles maîtrisent un peu ce domaine délicat de la sexualité et de la maternité... dans une intimité protégée. Danielle

15322. maryse [Signé le 03/06/2009 à 09:43] ma gynécologue prend sa retraite cet été et n’a toujours pas trouvé de remplaçante... je connais donc bien ce problème.

15301. sylvie [Signé le 03/06/2009 à 08:40] dans un pays réputé mondialement pour son système de santé basé sur la solidarité, il est navrant de constater que les femmes, qui contribuent largement à la richesse du pays, bénéficient d’une prise en charge spécifique qui va en s’amenuisant d’année en année. Réveillons-nous !

15275. CORINNE [Signé le 03/06/2009 à 07:25] Ma mère est décédée d’un cancer du sein il y a 22 ans. Dépistée bien trop tard : elle ne consultait un gynécologue que lorsqu’elle était enceinte. Moi aussi bien que assez "libérée",j’ai tendance à reproduire l’attitude... alors il faut que nous réapproprier notre corps et consulter les gynécos en dehors de la maternité comme on consulte un dentiste ou un généraliste. En prévention tout simplement. Il n’y a pas assez de gynécologue, cela a des conséquences graves : trop d’attente souvent pour un rendez vous. que Ne lâchons pas l’affaire pour nous, pour nos filles ! C’est un rapport de force, hélas, comme souvent qu’il faut induire. On le fera. Merci.

15234. Cloé [Signé le 02/06/2009 à 23:13] Bonjour , merci à tout ceux qui soutiendront cette cause car elle est vitale ... devant attendre 8 mois pour un rendez-vous chez un gynéco ... et sans spécialité particulière je trouve ça dangereux pour ma santé et celles des femmes et potentiellement de bébés...

15223. anita [Signé le 02/06/2009 à 22:43] Nous patientes avons été mises devant le fait accompli, c. a. d. la pénurie de gynéco ! née dans les années 50, on y allait 1 fois par an, cela fait 9 ans que je n’en ai pas vu un et je suis loin d’être la seule de plus j’ai une fille de 15 ans. Chez moi il faut passer par la maternité pour avoir un rendez vous et elle ne veut pas voir un homme pour sa première visite, ça veut dire des mois d’attente et au moins 100kms en déplacement. bon courage dans votre action. A.C.

15222. Martine [Signé le 02/06/2009 à 22:40] Je vous soutiens totalement dans ce combat. J’avais déjà signé une pétition en ce sens, en 2002, la lutte continue, il ne faut pas lâcher prise c’est trop important pour la santé des générations futures. Bon courage et merci pour elles.

15219. Juanita [Signé le 02/06/2009 à 22:38] Les femmes d’aujourd’hui sont actives, leurs temps est limité, trop d’obstacles leur feront faire l’impasse sur la visite chez le gynécologue. C’est déjà la tendance avec des temps d’attente trop longs. Avançons , ne régressons pas.

15139. Franck [Signé le 02/06/2009 à 20:51] Je suis père de cinq enfants & mon épouse a souvent eu besoin de consulter un gynécologue, il serait dramatique que cette spécialisation se perde pour les femmes et la médecine et les enfants à naitre.

15062. FRIDA [Signé le 02/06/2009 à 19:02] c’est grâce au suivi par ma gynéco que mon cancer du sein a été trouvé précocement et soigné efficacement

15002. Emmanuelle [Signé le 02/06/2009 à 17:33] C’est une grande chance d’avoir des médecins spécialisés en Gynécologie aussi performants et efficaces. Je souhaite que la qualité des soins et la facilité de l’accès aux soins soient maintenus ! Je souhaite que nos élus et les médecins œuvrent ensemble pour le meilleur !!!



Dans la même rubrique...