2010

Agenda 2010

modifié le 5 décembre 2010


Pour (re)voir ce qui c’est passé en 2009, cliquer ici.

Décembre 2010 :

-  12 décembre : 13e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE du CDGM.

  • Pensez à adhérer au CDGM ! Voir ici pour savoir comment faire.

Juin 2010 :

-  25 juin : Conférence de presse au Sénat, pour rendre compte de l’ audience au Ministère de la Santé du 18 juin et de la situation de la gynécologie médicale. (envoi des interventions par mail sur demande à cdgm.national@orange.fr)

-  18 juin : Délégation au ministère de la Santé. Le conseiller qui nous a écoutées, en l’absence de la ministre, nous a assuré que, pour le moment, le diplôme n’était pas remis en cause, mais que le ministère engageait une réflexion sur la question du « suivi des femmes ». Cette formule a suscité notre inquiétude, car, pour les femmes, ce suivi ne peut être que le suivi gynécologique effectué par les gynécologues médicaux. Notre inquiétude se trouve renforcée après la décision ministérielle de n’attribuer, dans la situation de pénurie que nous connaissons, que 24 postes d’internes à la gynécologie médicale pour 2010-2011 (27 en 2009) !


Avril 2010 :

-  16 avril : A la suite des Assises de Défense de la Gynécologie Médicale, le CDGM adresse une demande d’audience à Madame Roselyne Bachelot, ministre de la Santé. Pour lire cette lettre, cliquez ici.


Mars 2010 :

-  31 mars : Communiqué de Presse rendant compte des Assises. Cliquez ici pour le lire.

-  28 mars : ASSISES DE DÉFENSE DE LA GYNECOLOGIE MEDICALE à Paris.

  • Elles ont rassemblé, à l’ hôpital de la Pitié Salpetrière à Paris, aux côtés des femmes et des gynécologues médicaux, des médecins d’autres spécialités et des personnalités attachées aux droits des femmes. Ces Assises ont confirmé le caractère indispensable de la gynécologie médicale pour la santé des femmes. Au cours des interventions, ont été soulignés les dangers de la loi HPST prévoyant un transfert de tâches, en particulier du suivi gynécologique à d’autres professionnels de santé, en lieu et place des postes nécessaires.
  • La plaquette qui rend compte des travaux de cette journée est disponible. Elle rassemble, en 64 pages et 8 pages couleur, avec tous les documents à l’appui, l’ensemble des interventions et messages qui, de manière vivante et concrète, militent en faveur de la gynécologie médicale. Vous pouvez vous la procurer en adressant un chèque de 10 euros (ou plus si vous souhaitez soutenir l’action du CDGM) au CDGM.

Pour un aperçu du déroulé de la journée, cliquez ici.

-  25 mars : Déjà plus de 2600 réponses au Questionnaire : "Vous et la Gynécologie Médicale" !


Février 2010 :

-  15 février : Mise en ligne du Questionnaire qui prépare les Assises. Cliquer ici pour y accéder directement.


Janvier 2010 :

-  5 janvier :

  • Un nouveau Questionnaire vous donne la parole, à vous, les femmes. Il a pour but, dans la situation de diminution dramatique des gynécologues médicaux que nous connaissons, de faire avec vous l’état des lieux pour préparer les Assises de Défense de la Gynécologie Médicale. Merci d’y répondre.
  • Pensez aussi que vous pouvez nous rejoindre en adhérant.