2013

Agenda 2013

2013


Novembre 2013 :

-  25 Novembre : Nouvelle lettre à chacun des parlementaires.

-  Le CDGM lance un nouveau questionnaire : "2013-2014, Vous et la Gynécologie médicale."

Le CDGM invite les femmes à y répondre, afin de l’aider à établir un nouvel état des lieux, sur lequel il pourra s’appuyer dans son action auprès des pouvoirs publics. (Voir le communiqué de presse du 10 juillet dernier.) Pour répondre à ce questionnaire en ligne, cliquer ici.

-  Nouveau texte pour la pétition. Pour la lire, cliquer ici. Pour la signer en ligne, cliquer ici.

Octobre 2013 :

-  6 octobre : Le Conseil d’administration du CDGM se réunit. Considérant à la fois le résultat encourageant obtenu et la gravité croissante de la situation pour les femmes, il décide d’un certain nombre de moyens pour continuer à agir auprès des pouvoirs publics pour que soient formés des gynécologues médicaux en nombre suffisant.

Août et septembre 2013 :

-  Nombre de parlementaires nous écrivent encore en plein été et dès la rentrée parlementaire pour nous apporter leur appui et nous faire part de la réponse de la Ministre à leur dernière question écrite ou à leur lettre.

Juillet 2013 :

-  10 juillet : Communiqué de Presse du CDGM après l’annonce de la décision de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, d’attribuer, à l’issue des Epreuves Classantes Nationales, 41 postes pour la formation d’internes en gynécologie médicale pour l’année universitaire 2013-2014.

  • 41 postes, c’est plus que les 30 postes attribués pour l’année 2012-2013 et plus que les 35 postes annoncés devant le Sénat lors de la séance de questions cribles le 14 février dernier, où la ministre a reconnu le caractère indispensable de la gynécologie médicale. Après ce premier résultat de l’action particulièrement intense menée ces derniers mois, plus que jamais, continuons ! Car la situation est grave ! Pour lire le communiqué, cliquer ici.

-  7 juillet : 41 postes d’internes attribués à la gynécologie médicale pour la rentrée 2013 : arrêté ministériel publié au Journal Officiel.

Juin 2013 :

-  Réponses de parlementaires à notre nouvel appel. Conscients de l’urgence, ils interviennent auprès de la ministre, particulièrement pour lui demander d’aller au-delà des 35 postes d’internes annoncés devant le Sénat le 14 février.

Mai 2013 :

-  29 mai : Nouvelle lettre à chacun des parlementaires, après les nombreuses réponses reçues de leur part et leurs interventions auprès de la Ministre, pour porter à leur connaissance la lettre adressée le 29 avril par le CDGM à Mme Marisol Touraine, et faire à nouveau appel à eux.

Cette période est en effet déterminante puisque, dans la situation d’urgence que nous connaissons et qui requiert une augmentation significative du nombre de postes d’internes en gynécologie médicale pour la rentrée 2013, la décision de la Ministre quant à ce nombre devrait intervenir bientôt, même si elle n’est rendue publique qu’en juillet.

-  29 mai : Communication à la presse de notre lettre à Mme Marisol Touraine.

Avril 2013 :

-  29 avril : Nouvelle lettre à Mme Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, l’alertant à nouveau quant au nombre gravement insuffisant de gynécologues médicaux et demandant à la rencontrer, après les dispositions prises le 1er avril concernant la délivrance gratuite de la pilule contraceptive pour les mineures. Pour lire la lettre, cliquer ici.

Mars 2013 :

-  17 mars : Nouveau texte pour la pétition. Pour la lire, cliquer ici. Pour la signer en ligne, cliquer ici

Février 2013 :

-  27 février : Communiqué de presse du CDGM, après la séance au Sénat de questions "cribles" adressées à la Ministre, qui répond. Pour le lire, cliquer ici.

-  14 février : Une séance de questions "cribles" sur la gynécologie médicale est organisée par le Sénat : la Ministre des Affaires sociales et de la Santé y est appelée à répondre à des sénatrices et des sénateurs de tous les groupes politiques, qui soulignent la gravité du manque de gynécologues médicaux, et posent la question de l’augmentation du nombre d’internes en gynécologie médicale. (Voir ci-dessus le communiqué de presse du CDGM .)

-  Février : De nombreuses réponses de parlementaires continuent à nous parvenir, avec leurs questions écrites et leurs interventions auprès de la Ministre, axées sur la question de l’augmentation du nombre de postes d’internes en gynécologie médicale.

Janvier 2013 :

-  27 janvier : L’Assemblée générale du CDGM fait le point sur la situation et discute de la suite des actions du CDGM.

-  13 janvier : Communiqué de Presse du CDGM, en relation avec la question de la prescription de la contraception, et des pilules de 3e et 4e génération. Pour le lire, cliquer ici.

-  4 janvier : Nouvelle lettre à chacun des parlementaires, portant à leur connaissance la réponse de la ministre et faisant appel à eux.

-  Janvier : Des réponses de parlementaires continuent à nous parvenir, nous faisant part de leurs questions écrites et de leurs interventions auprès de la ministre.