2012

2012/03/27_Réponse de Nicolas Dupont-Aignan, pour Debout la République

Mesdames,

Votre courrier retient toute mon attention.

Le sort fait à la spécialité que vous défendez est absurde. Soit elle est devenue inutile et il faut la supprimer. Soit elle ne l’est pas , et le nombre de postes mis au concours au niveau de l’internat est ridicule.

J’observe à nouveau ici le fait que le nombre de postes prévus par discipline à l’internat reflète davantage les besoins spécifiques des services hospitaliers universitaires dans leur fonctionnement que les besoins de la population elle-même.

Je ne saurai mettre en cause la compétence des services hospitaliers et des médecins généralistes dans le suivi gynécologique des patientes. Mais je pense que ce n’est pas la vocation première des services hospitaliers tournés d’abord, et a raison, vers l’obstétrique et la chirurgie.

La médecine est une affaire de proximité et de confiance et encore plus lorsqu’elle est touche à ce que les femmes ont de plus intime.

Je pense aux jeunes femmes qui font leur premiers pas en matière de contraception et de prévention des maladies sexuellement transmissibles. Je pense aux femmes adultes , qui ont besoin de suivi sur le plan gynécologique et mammaire et qu’il faut encourager aux dépistages. Aux femmes au moment de la ménopause et après, qui ont le plus besoin d’un dépistage du cancer du col utérin, et chez qui une prise en charge spécialisée des troubles de la ménopause et du fléau de l’ostéoporose est si nécessaire.

Toutes ces étapes de la vie féminine nécessitent à l’évidence une compétence spécialisée, et qui sera encore mieux assurée par des femmes qui composent, comme je crois le comprendre, la très grande majorité de votre spécialité.

Vous pouvez donc compter sur mon appui de candidat et de parlementaire pour que votre spécialité ne meure pas, pour que le recrutement au niveau de l’internat soit élargi.

Restant à votre disposition, je vous prie de croire, Mesdames, à mon soutien et à ma très respectueuse considération.

Nicolas DUPONT-AIGNAN, Candidat à la présidence de la République, Député de l’Essonne - Maire d’Yerres