2016

AGENDA 2016

2016

Décembre 2016


-  Notre questionnaire-enquête cliquer ici suscite de très nombreuses réponses.

Novembre 2016

-  24 novembre : Le CDGM lance un nouveau Questionnaire - Enquête auprès des femmes : « 2016-2017, Vous et la Gynécologie médicale » afin d’appuyer son action auprès des pouvoirs publics.

Pour lire le Questionnaire et y répondre, cliquer ici.

Septembre 2016

-  14 septembre : Audience au ministère de la Santé. Une délégation du CDGM, de la FNCGM (Fédération des collèges de gynécologie médicale) et de l’AIGM (Association des internes et assistants en gynécologie médicale) est reçue au ministère de la Santé, à la suite de leur demande commune du 11 mai. Pour lire le compte rendu commun, cliquer ici

Juillet 2016

-  14 juillet : 69 postes (70 en fait) d’internes attribués à la gynécologie médicale pour l’année 2016-2017 (68 pour l’année précédente 2015-2016). Arrêté ministériel publié au Journal Officiel.

-  7 juillet : Communiqué de Presse du CDGM alertant sur les dangers que fait peser sur la santé des femmes la forte diminution du nombre de gynécologues médicaux en exercice. Il montre l’urgence de mesures exceptionnelles quant au nombre de postes d’internes à ouvrir pour la formation de nouveaux gynécologues médicaux.

Pour lire le communiqué, cliquer ici.

Juin 2016

-  De nombreux parlementaires interviennent auprès de la Ministre pour soutenir notre demande, en déposant une question écrite ou en lui adressant une lettre personnelle.

Mai 2016

-  18 mai : Nouvelle lettre à chacun des parlementaires portant à leur connaissance la demande d’audience commune du Comité de Défense de la Gynécologie Médicale (CDGM), de la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale (FNCGM) et de l’Association des Internes et Assistants de Gynécologie Médicale (AIGM), lettre leur demandant leur soutien.

-  11 mai : Lettre et demande d’audience commune à Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé. Considérant la gravité croissante et l’urgence de la situation, le Comité de Défense de la Gynécologie Médicale (CDGM), la Fédération Nationale des Collèges de Gynécologie Médicale (FNCGM), qui avec les gynécologues de ses 11 collèges régionaux a pour mission la défense et la promotion de la gynécologie médicale et de la santé de la femme, ainsi que l’Association des Internes et Assistants de Gynécologie Médicale (AIGM), adressent ensemble une demande d’audience à la ministre à la veille de la décision concernant le nombre de postes d’internes en gynécologie médicale. Pour lire la lettre cliquer ici.

Mars, avril, mai 2016

-  Nombre de parlementaires répondent à notre lettre du 2 mars.

Mars 2016

-  2 mars : A l’approche du 8 mars, nouvelle lettre à chacun des parlementaires. Elle fait état des 68 postes obtenus avec l’appui de nombre d’entre eux, augmentation qui montre la voie. Et elle souligne la gravité croissante de la situation pour les femmes, due aux conséquences des départs à la retraite de toute une génération de gynécologues médicaux, conjuguées à l’insuffisance des postes créés depuis le rétablissement de la spécialité en 2003. Elle insiste sur l’urgente nécessité de mesures exceptionnelles en termes de nombre de postes.

Lettre accompagnée d’un appel particulier aux membres des deux Délégations aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, Assemblée nationale et Sénat.



Dans la même rubrique...