Quelques articles

2008/11/13 - AFP - La France rétrogradée sur un indice Européen pour les soins de santé


-  BRUXELLES - Le système de soins français, montré en exemple en Europe il y a encore deux ans, est aujourd’hui « juste au-dessus de la moyenne » à cause de nouvelles entraves à l’accès aux spécialistes, révèle jeudi l’indice européen 2008 des consommateurs de soins de santé.

-  Première au classement en 2006, la France est tombée à la 10ème place parmi les systèmes nationaux des 31 pays examinés et se situe « juste au dessus de la moyenne », souligne cette enquête annuelle sur les soins de santé en Europe.

-  Dans six catégories comportant 34 indicateurs de performance, la France affiche un score de 695 points sur 1000, loin derrière les 839 points attribués aux Pays-Bas, premier au classement 2008. La Lettonie est derrière avec 449 points.

-  « La France est en train de développer assez rapidement un problème de délai d’attente. La fonction de filtres, récemment introduite, devrait être abolie avant de créer de sérieux problèmes », a averti dans un communiqué le Docteur Anne Bjomberg, directeur de recherche pour l’indice.

-  En règle générale, les patients français doivent être envoyés chez un spécialiste par leur médecin généraliste, faute de quoi ils ne seront pas remboursés.

-  « Rien ne prouve que le filtrage d’accès aux soins primaires permet de faire des économies. Restreindre l’accès aux soins des spécialistes est probablement une solution inappropriée » a-t-il estimé.

-  La France est, par ailleurs, dénoncée pour être « un des six Etats d’Europe dans lesquels se pose les problèmes de dessous-de-table versés aux médecins », souligne l’organisme d’analyse et d’information Health Consumer Powerhouse, qui réalise cet indice.

-  Le classement annuel évalue six domaines : les droits et l’information des patients, la santé électronique, les délais d’attente de traitements, les résultats, l’étendue et la portée des services fournis, les produits pharmaceutiques.

-  Publié pour la première fois en 2005, cet indice est élaboré à partir de statistiques publiques et de recherches indépendantes.

(©AFP / 13 novembre 2008 19h55)