Enquêtes et Témoignages

2009/01/30 - Quelques témoignages en ligne

COMMENTAIRES DE FEMMES QUI SIGNENT EN LIGNE

11464. Katia [Signé le 30/01/2009 à 23:53] Merci pour nous et pour nos filles. Merci de persévérer. Je n’irai jamais confier mes soucis gynécologiques à mon médecin traitant. Le suivi gynécologique des femmes est efficace en France, les résultats sont là...Quel énorme recul pour nous ! Vont-ils aussi supprimer la spécialité d’urologie pour ces messieurs ? Mme Bachelot, ne pensez-vous pas, à moyen terme, que vous regretterez cette économie drastique, il est évident que le suivi des femmes se dégradera considérablement. Etes-vous prête à en assumer les conséquences ? Comment peut-on vous aider localement ?

Réduire les dépenses de santé, cela passe d’abord par la prévention et là, on supprime allègrement ces "moyens" de prévention ! Battons-nous pour nos gynécos !

11393. YVANNE [Signé le 30/01/2009 à 12:29] Solidaire plus que jamais ! Rien n’est jamais acquis, et ce n’est rien de le dire... Nous sommes au XXIe siècle et qu’est ce qu’on nous propose ? Un bond en arrière, au nom de l’économie, au nom du comptable rationnel. Et la santé ? Et l’humanité ? Et la Raison dans tout ça ?

11333. Marie-Christine [Signé le 30/01/2009 à 09:52] Je ne savais pas que la situation était aussi grave - Il faut nous mobiliser -

11311. marie-laurence [Signé le 30/01/2009 à 08:37] sans un gynécologue je ne serai plus là aujourd’hui !!!!!

11297. Maryse [Signé le 30/01/2009 à 05:19] Les femmes ont droit d’avoir accès à ces services de santé et de pouvoir être soignées. Ce droit est inaliénable : elles ne peuvent y renoncer et ce droit ne peut leur être enlevé non plus.

11291. Odile [Signé le 30/01/2009 à 00:41] La gynécologue est le seul médecin que je consulte régulièrement et prioritairement depuis 40 ans, comme allant de soi. Et cela doit s’appliquer à toutes les femmes de tous âges. Développer cette spécialité et promouvoir son accès au plus grand nombre, NON LE CONTRAIRE QUI SERAIT UNE ABERRATION DANGEREUSE !

11253. Elisabeth [Signé le 29/01/2009 à 20:55] J’ai la chance à ce jour de pouvoir être suivie par un médecin gynécologue. Nous avons besoin de spécialiste en tout domaine qui concerne la santé. Seuls des spécialistes peuvent approfondir en leur domaine, la complexité du corps humain. En tant que maman, je pense à ma fille et ne peux admettre que le domaine de la gynécologie, si intime pour les femmes, ne puisse plus être suivi par des gynécologues. Je me rallie naturellement à votre pétition

11248. Ghislaine [Signé le 29/01/2009 à 19:43] sans gyneco, je serai morte il y a 18 mois !!!!!!!!! aujourd’hui je vais bien

11243. MARIE THERESE [Signé le 29/01/2009 à 18:59] je signe pour toutes les femmes jeunes qui ont besoin...

11223. Roselyne [Signé le 29/01/2009 à 14:33] J’ai toujours eu besoin tout au long de ma vie de consulter ma gynécologue : j’ai la même depuis que je suis étudiante. Celle-ci exerçant dans un centre de santé, je dois prendre rendez-vous au moins 3 mois à l’avance ; je la consulte tous les 6 mois étant maintenant sous THS. La gynécologue est rigoureusement indispensable à la femme de n’importe quel âge.

c’est intolérable, et ceci conjugué à la menace de suppression des plannings familiaux dans les régions

11102. anne-hélène [Signé le 27/01/2009 à 19:13] Je découvre dans Marie-Claire que ce combat continue et je suis choquée comme il y a 15 ans... le monde est dément !

11038. Lydia [Signé le 26/01/2009 à 21:58] Pourquoi remettre en cause ce qui marche bien ? Cela devient lassant. Nous vous demandons, nous les femmes, d’améliorer... et non d’abolir !

11029. Isabelle [Signé le 26/01/2009 à 19:47] Pensons à nos filles et protégeons leur avenir

10961. [Signé le 25/01/2009 à 22:26] J’ose espérer qu’une femme sera réceptive à la demande et agira pour le bien de ses semblables.

10891. chantal [Signé le 24/01/2009 à 12:56] je suis solidaire de ce mouvement,en tant que femme deja(j’ai la meme gyneco depuis plus de 20ANS avec qui s’est cree un vrai suivi medical,vu que j’ai des atcds maternels de cancer du sein,une relation de confiance) et en tant que personnel paramedical,c’est une profession medicale indispensable poue les femmes

10878. DANIELLE [Signé le 23/01/2009 à 21:47] il est impensable et inadmissible qu’alors qu’un vaccin contre le cancer de l’utérus est vivement conseillé aux jeunes filles,que le sida est en recrudescence,on fasse volontairement disparaitre une profession aussi indispensable pour les femmes ! plus grave encore et choquant que ce soit une femme qui soit responsable d’un tel non-sens

10837. Marie-Françoise [Signé le 23/01/2009 à 09:53] Au secours !! Pas envie d’aller raconter mes "misères" à un généraliste "surbooké" de la région Ile de France !!

10814. SYLVIE [Signé le 22/01/2009 à 16:48] Merci de nous défendre, nous les femmes pour que nous puissions toujours un ou une gynécologue, à eux seuls nous confions l’intime de notre vie et pas à un généraliste, chacun son métier. Surtout ne lachez rien.

10801. michele [Signé le 22/01/2009 à 14:19] suite a un cancer en 1994 je sais l’importance d’un bon suivi gynécologique

10788. Michèle [Signé le 22/01/2009 à 09:40] Je signe cette pétition par solidarité avec toutes les femmes et en pensant à mes petites filles qui seront des femmes dans qq années. Merci à toutes les personnes qui ont pris l’initiative de cette action.

11589. Michelle [Signé le 01/02/2009 à 11:42] Je sors d’un carcinome "in situ" grâce à la surveillance constante de mon gynéco

Suppression des gynécos, retrait de subventions entraînant la fermeture de nombreux centres de planning familial...C’est, ni plus ni moins, une politique de maltraitance vis à vis des femmes !

11514. DANIELLE [Signé le 31/01/2009 à 14:51] Les femmes ont besoin durant toute leur vie de consulter un gynécologue. Il m’est mpossible de consulter, même de parler à un mon généraliste.

11492. Yvette [Signé le 31/01/2009 à 09:45] Combien de graves problèmes évités par une simple visite à notre gynécologue ? Nous avons besoin d’eux de pouvoir les consulter librement et rapidement. Il y a des spécialités que le médecine générale ne peut pas remplacer.

11362. [Signé le 30/01/2009 à 10:16] c’est du délire !

11361. josette-marie [Signé le 30/01/2009 à 10:15] no comment ! allez on signe. Encouragements et merci.

11343. Marie-Christine [Signé le 30/01/2009 à 09:52] Je ne savais pas que la situation était aussi grave - Il faut nous mobiliser -

11300. Odile [Signé le 30/01/2009 à 00:41] La gynécologue est le seul médecin que je consulte régulièrement et prioritairement depuis 40 ans, comme allant de soi. Et cela doit s’appliquer à toutes les femmes de tous âges. Développer cette spécialité et promouvoir son accès au plus grand nombre, NON LE CONTRAIRE QUI SERAIT UNE ABERRATION DANGEREUSE !

11262. Elisabeth [Signé le 29/01/2009 à 20:55] J’ai la chance à ce jour de pouvoir être suivie par un médecin gynécologue. Nous avons besoin de spécialiste en tout domaine qui concerne la santé. Seuls des spécialistes peuvent approfondir en leur domaine, la complexité du corps humain. En tant que maman, je pense à ma fille et ne peux admettre que le domaine de la gynécologie, si intime pour les femmes, ne puisse plus être suivi par des gynécologues. Je me rallie naturellement à votre pétition

11217. Francesca [Signé le 29/01/2009 à 11:31] Il serait criminel de nous priver de nos gynécologues, nous avons besoin d’eux pour notre condition de femmes et ce n’est pas un généraliste ni aucun autre qui peut remplacer nos gynécologues.

11193. vanessa [Signé le 28/01/2009 à 21:04] c’est nécessaire,urgent...comment faut-il le dire ?

Cécile aucune envie de passer entre les mains du généraliste pour le frottis, la palpation des seins, etc...il n’a ni les compétences, ni le temps. Pourquoi anéantir ce qui fonctionne d’un revers de loi ? Maintenir la gynécologie médicale c’est reconnaître à la femme ses spécificités de ce point de vue là, spécificités qui impactent l’ensemble de son évolution : puberté, grossesse, ménopause. Ce n’est pas rien !! Donc ne pas la maintenir revient à porter atteinte à son statut et rôle de femmes et à sa féminité.

10564. catherine [Signé le 17/01/2009 à 18:21] Trop important que les jeunes filles et les femmes puissent continuer à etre écoutées, dépistées et suivies par des gynécologues et non par un généraliste. Il faut une relation de confiance avec ce type de médecin et une écoute importante pour tous les pbs de la vie de femme. Qui mieux que son gynécologue peut écouter après une fausse couche ou une IVG ou encore une incapacité à concevoir un enfant ? Ce n’est pas 10 mn de consultation chez son médecin généraliste qui permet cela. Merci donc à la Ministre de la Santé de garder cette profession intacte et de préserver la liberté des femmes d’y accéder.

10447. Mélanie [Signé le 14/01/2009 à 21:31] Ce professionnel de santé est le seul contact à qui l’on peut tout confier de notre problème le plus bénin au plus intime, en passant par les plus gênants et perturbants de notre vie de femme. Les gynécologues sont un des indicateurs de la considération féminine au sein de notre société. Ne revenons pas trente ans en arrière et faisons honneur à des hommes et des femmes qui se sont battus pour garantir des soins équitables et adaptés.

10434. Lina [Signé le 14/01/2009 à 17:35] C’est une spécialité indispensable et qui par son côté "intime" demande une relation particulière avec son praticien. Non, on ne peut pas faire un examen gynécologique entre deux examens de la gorge et une palpation des ganglions pour un rhume !!